8 choses à ne jamais dire à votre moitié... ou à votre amant !

Inscription

Discrétion & Anonymat garantis !

Je m'inscris


Faites des rencontres extra-conjugales en toute discrétion !
Inscrivez-vous gratuitement et rejoignez les milliers de membres connectés près de chez vous !

catégorie : Actualités

8 choses à ne jamais dire à votre moitié... ou à votre amant !

En couple avec votre conjoint ou avec votre amant, il y a des phrases qu'il vaut mieux éviter pour préserver la bonne entente et le bien être au sein de votre relation... En voici 8 à ne jamais dire à son partenaire de vie ou d'aventure !

"Tu piques"
Lorsque votre moitié laisse fièrement pousser sa barbe de trois jours, c'est d'abord parce que ça lui plaît, mais c'est aussi pour vous séduire ! Alors, ne détruisez pas son égo d'homme des cavernes et sa virilité exaltée ! Au contraire, appréciez ses petits efforts quotidiens pour vous montrer qu'il cherche encore à vous plaire. Mieux encore, complimentez-le. Et même si ça pique, souffrez en silence... et avec le sourire. A sa place, vous aimeriez qu'il vous dise "Chérie, tu piques" ?

"C'était bien mais..."
En couple, le faux compliment n'est jamais une bonne idée. Lorsqu'il s'agit de la performance de votre moitié, évitez de la nuancer. Si quelque chose ne va pas il faut en parler, si c'est bien il faut le dire aussi. Mais évitez les mi-figue mi-raisin en matière de performance sexuelle, c'est aussi déstabilisant que vexant pour votre moitié !

"Tu fais toujours"/"Tu ne fais jamais"
D'une manière plus générale, évitez de vous attarder trop souvent sur ce qui ne va pas. Bien sûr il faut communiquer et régler les petits tracas de la vie de couple, mais pensez à faire part de vos envies plutôt que de reprocher vos frustrations. Une approche positive vous apportera toujours plus de satisfaction et donnera l'envie à votre partenaire de faire les efforts pour vous faire plaisir.

"Tu ne me regardes plus..."
Oui, on l'avoue, cette phrase est peut être tentante lorsque ça fait plus d'une heure que vous arpentez votre salon avec votre nouvelle nuisette ultra courte et que monsieur ne daigne pas détourner son regard de l'écran de la télévision. Entretenir le désir c'est important, montrer à l'autre qu'il nous attire encore l'est aussi, mais vous êtes deux et c'est normal de ne pas avoir les mêmes envies au même moment. On a tous besoin de ses petits moments à soi, sans penser à l'autre. Il faut simplement s'assurer que ces moments ne s'immiscent pas trop souvent dans votre quotidien.

"Tes amis sont trop..."
Ses amis, c'est son jardin secret, son truc à lui. S'il souhaite le partager avec vous en vous les présentant, profitez-en. Il vous invite à découvrir son univers et vous donne la possibilité d'en savoir plus sur lui. Les critiquer est vraiment la dernière chose à faire. Bien sûr, vous ne pouvez pas vous entendre avec tout le monde, mais gardez ces petites critiques pour vous ou vos soirées entre copines, sinon il risquerait de scinder sa vie en deux : vous et ses amis.

"Mon ex..."
Cela peut paraître évident, pourtant beaucoup le disent. Evoquer son ex, c'est provoquer l'autre, le comparer, lui mettre la pression. Mettez-vous à sa place, vous aimeriez qu'il vous parle de Julie, son premier amour, une grande brune aux yeux bleu avec un corps de déesse ?

"Je te l'avais dit"
D'abord parce qu'on s'en fiche. Et surtout parce que ça ne change rien à la situation. Dire "Je te l'avais dit", c'est écraser un peu votre partenaire pour vous valoriser. C'est le faire culpabiliser et le remettre face à une situation dont il a déjà pleinement conscience. C'est inutile et ça agace votre partenaire inutilement.

"C'est fini"
A moins que ce soit vraiment le cas. N'annoncez pas une rupture à la hâte, pour faire du chantage, pour tester l'autre ou pour le blesser. Avec votre moitié ou avec votre amant, il y a plein d'autres façons d'exprimer votre mécontentement. Mais pour ça vous devez communiquer. Et dire "c'est fini", c'est précisément mettre fin à toute forme de communication. Même si vous vous réconciliez, ces quelques mots envoient un signal négatif à votre partenaire : dès qu'une difficulté pointe le bout de son nez, vous baissez les bras.