La journée de la femme, c’est quoi pour vous ?

Inscription

Discrétion & Anonymat garantis !

Je m'inscris


Faites des rencontres extra-conjugales en toute discrétion !
Inscrivez-vous gratuitement et rejoignez les milliers de membres connectés près de chez vous !

catégorie : Chiffres-clés

La journée de la femme, c’est quoi pour vous ?

Gleeden.com a interrogé 605 femmes et 594 hommes… qui n’ont pas toujours les mêmes réponses.

78 % des femmes pensent que c’est une journée symbolique qui a toute sa place dans le calendrier. Les autres pensent qu’elle n’est pas très utile, et même que c’est une hypocrisie pour essayer de compenser les 364 autres jours, où les femmes se battent encore contre les inégalités. 89 % des hommes pensent que c’est une journée nécessaire et 36 % d’entre eux aimeraient aussi qu’une journée de l’homme voit le jour (contre 15% des femmes).

Journée de la femme : les inégalités courent toujours


Grâce au fait que les femmes sont beaucoup plus indépendantes financièrement, c'est le regard que l’on pose sur elles qui change fondamentalement.

82 % des hommes pensent qu’ils doivent aider aux tâches ménagères (le font-ils vraiment?), à l’éducation des enfants etc. Ils sont également 92 % à soutenir - officiellement - la carrière de leur moitié.

Les 2/3 des hommes et des femmes pensent qu’il reste encore du chemin à parcourir concernant les inégalités salariales, les discriminations liées aux congés maternité, les gardes d’enfants etc…

Et l’égalité dans l’infidélité ?


Pour 68 % des femmes et pour 85% des hommes, l’infidélité des hommes mariés est «mieux tolérée que celle des femmes mariées ». On admet plus facilement qu’un homme ait besoin de s’accorder des moments avec une autre femme pour relâcher la pression qu’il vit dans son couple.

Le film Les infidèles, récemment sorti dans les salles françaises, relate d’ailleurs l’infidélité masculine mais peu l’infidélité féminine. Il faut pourtant être deux pour vivre une aventure, non ?

A lire également : Gleeden créé le buzz au cinéma avec "Les Infidèles"