Sex and the City 2 : couple et adultère, les ingrédients d'une bonne histoire

Inscription

Discrétion & Anonymat garantis !

Je m'inscris


Faites des rencontres extra-conjugales en toute discrétion !
Inscrivez-vous gratuitement et rejoignez les milliers de membres connectés près de chez vous !

catégorie : Culture

Sex and the City 2 : couple et adultère, les ingrédients d'une bonne histoire

Sex and the city 2 est sorti la semaine dernière sur nos écrans, l'équipe de Gleeden vous en parle puisqu'on y a abordé encore et toujours les affres du couple !

Il était difficile d'y résister : toute l'équipe féminine de Gleeden s'est rendue au cinéma le jour de la sortie de Sex and the City 2 ! Fans incontestées de cette série et bien qu'un peu refroidies par le premier long métrage, nous ne voulions cependant pas rater ce second volet, ne serait-ce que pour le critiquer allégrement en sortant de la salle.

Il faut bien avouer que notre sentiment était assez mitigé à la fin du film. Alors certes, nous avions bien ri ! Le mariage gay et ses cygnes, la nounou tellement "nature", Samantha toujours aussi fraîche et intéressée par la chose : les bonnes ficelles fonctionnent toujours !
Une pincée de glamour, une cuillère de bon sentiment et … une touche d’adultère ! Chaque bonne histoire contient son lot de d’amants et de maîtresses qui passent par là. Sex and the City 2 ne déroge pas à la règle.

Carrie, l’héroïne, a beaucoup évolué. Elle n’est plus une célibataire cherchant l'amour à tout prix mais plutôt une femme mûre se demandant comment faire survivre son couple, même lorsque celui-ci est confronté à l'infidélité.
Cependant, nous aurions cru que venant de cette série qui osait autrefois tout, nous aurions eu plus de "piment" ou d'ouverture d'esprit lorsque Carrie échange par "erreur" un baiser avec un ancien amant, mais au lieu de cela elle choisit de tout avouer (choix respectable) et se retrouve à jurer sur une nouvelle bague que jamais elle n'embrassera à nouveau un autre homme que son mari !
Pourquoi ? Cela lui a permis de comprendre à quel point elle tenait à lui, n'est-ce pas le plus important ?

Nous avons par contre aimé l'idée que chaque couple puisse créer ses règles, que l'on soit gay, juifs, musulmans, sans enfant, ou éternelle workaholic, qu'il n'y avait finalement rien d'écrit mais que tout était envisageable et que surtout, il est parfois bon de prendre pour soi, rien que pour soi, quelques jours pour se retrouver, se ressourcer et revenir encore plus amoureux vers son partenaire.

Chez Gleeden, nous avons noté que nombre d'entre vous recherchaient ce bol d'air : ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit ! Alors, prêts à faire de belles rencontres ? Pour un soir, pour un an, ou peut-être plus...