Toutes les femmes du président

Inscription

Discrétion & Anonymat garantis !

Je m'inscris


Faites des rencontres extra-conjugales en toute discrétion !
Inscrivez-vous gratuitement et rejoignez les milliers de membres connectés près de chez vous !

catégorie : People

Toutes les femmes du président

Il était une fois Tous les hommes du président, un film de 1976 dirigé par Alan J. Pakula et inspiré au livre de Bob Woodward et Carl Bernstein, les deux journalistes du Washington Post passés à la postérité grâce au scandale du Watergate qui causa la démission de Nixon

Jadis des hommes de pouvoir sont tombés sous les coups de scandales politiques, économiques, d'espionnages. Aujourd'hui les temps ont changés, comme nous a démontré le Sexgate et, les hommes politiques, qui sont les premiers représentants de la société, changent également. Ainsi, alors que Nixon a été obligé à donner sa démission pour un scandale politique, et que Clinton perdait la confiance des électeurs à cause de Monica Lewinsky, le premier ministre italien, Silvio Berlusconi, accuse le coup d’un scandale sexuel, mais il reste à sa place.

Cette histoire se perd dans la nuit des temps, ou au moins dans les nuits de Silvio Berlusconi. Le premier ministre italien, ce n'est pas nouveau, aime s'entourer de belles femmes. Nous avons voulu remonter à ses origines de latin lover, pour comprendre son rapport au monde féminin.

Bien sûr, l'histoire commence avec sa mère: en bon Italien il ne pourrait en être autrement. Rosa, sa mère, la première femme qui a touché le cœur du premier ministre et qui pouvait aussi le reprendre en public.

De toute façon nous voulons raconter une autre histoire: celle de Silvio aux prises avec le sexe féminin. Une expression italienne dit: « chi dice donna dice danno » ( qui dit femme, dit ruine ), et Berlusconi le sait très bien. La liste est longue: ex femmes, ministres, députées et euro députées, très jeunes femmes et escort girls.

La première femme de Silvio est Carla Elvira Lucia de l'Oglio avec laquelle le magnat italien a eu deux fils. Puis sa seconde femme, Miriam Raffaella Bartolini, pseudonyme Veronica Lario, épousée en 1990. Silvio l'a connu en 1980 quand il la vit au théâtre et commença avec elle une histoire d'amour. Pour l’anecdote, il n'était pas encore séparé de sa première femme.

Ce sont des choses qui arrivent : une erreur de jeunesse, un divorce et on essaie de se refaire une vie avec une autre femme à qui on jure fidélité éternelle pour la deuxième fois.

Malheureusement cela n’a pas fonctionné. La goutte qui a fait déborder le vase et qui a fait sortir de ses gonds Veronica Lario a été la liaison présumée que le premier ministre aurait eu avec une jeune napolitaine. On a découvert que le président du conseil a participé à la fête d'anniversaire des 18 ans de cette jeune femme (ça signifie que la liaison avait débutée avant qu’elle ne devienne majeure). Certains ont supposé qu’elle était la fille secrète de Berlusconi. Mais à cette hypothèse Veronica Lario a répondu: "j’aimerais bien qu’elle ait été sa fille", en laissant entendre que la relation entre les deux n’était pas du tout une relation paternelle.

Les relations du président du conseil avec les jeunes et avenantes demoiselles font souvent l’objet des gros titres dans les journaux italiens et on a souvent douté que les emplois donnés à ses femmes sont bien mérités. D’autant plus que certaines candidates avant d'être présentées au Parlement européen étaient show girls ou participantes à des reality shows.

La dernière aventure de Silvio avec une jeune femme à la recherche d’un succès facile, concerne l’escort girl Patrizia D’Addario. Elle a été présentée à Berlusconi par un entrepreneur qui pensait ainsi s’accaparer les services du premier ministre. Le président du conseil n'avait pas connaissance du métier de cette jeune femme, escort de son état, et de toutes les autres qui participaient à ses soirées privées, il pensait qu’elles étaient là « pour son charme ». Patrizia d'Addario a enregistré quelques unes de ses conversations avec le président et les a rendues publiques car Berlusconi, après leur liaison, ne l'a pas aidée dans son projet de construction qu’elle voulait faire en Puglia ( région du sud de l’Italie), la jeune femme voulait restructurer la vieille ferme de famille. Les promesses de Gascon coûtent très chères.

Le président Berlusconi aurait l'habitude d'offrir à toutes ses conquêtes un pendentif en forme de papillon. Un gage d'amour peu discret. Il pourrait être plus rusé, au moins ne pas laisser de carte de visite. Gleeden vous permet de faire vos rencontres en toute sécurité et avec discrétion… A vous de choisir.