''Je suis une femme de l’ombre, et j’aime ça !''

Inscription

Discrétion & Anonymat garantis !

Je m'inscris


Faites des rencontres extra-conjugales en toute discrétion !
Inscrivez-vous gratuitement et rejoignez les milliers de membres connectés près de chez vous !

catégorie : La presse en parle

''Je suis une femme de l’ombre, et j’aime ça !''

Témoignage de Valérie, membre de Gleeden, 46 ans, Toulon. Article paru dans le quotidien LIBERATION, le 18/11/2011

«Je suis une femme de l’ombre, et j’aime ça !»



Interview: Valérie, 46 ans, Toulon, travaille dans un bureau d'études.

«J’ai eu plus de 30 000 visites sur mon profil. Au début, j’avais mis des photos banales, puis en guêpière. Décomplexée. Les hommes quadragénaires avec qui je suis en contact cherchent une échappatoire. Ils veulent garder leur vie de couple et leur vie familiale. Tant mieux, car je ne veux surtout pas de ça, au secours ! J’ai envie de moments sympas, légers, je ne cherche pas à rencontrer une personne. Je profite, je butine. J’ai deux enfants, j’ai été mariée quatre ans, je me suis inscrite sur Gleeden juste au moment de la séparation, et là je m’éclate.

«J’adore le genre de séduction qu’on y trouve. Ce jeu d’adultes. Ce n’est pas forcément pour une coucherie immédiate. On ne va pas direct à l’hôtel.

«Eux, ils se lâchent : l’homme marié s’embête chez lui. Il gère le quotidien, les tracas, il a besoin de respirer. Ensemble, on retrouve notre adolescence.

«Je suis comme une femme de l’ombre, et j’aime ça ! Je fréquente des hommes qui ont des postes à haute responsabilité. Il y a une certaine élégance, un bon niveau social. C’est vrai que le maçon du coin, ça m’intéresse moins. J’ai rencontré 30 à 40 personnes, certains deviennent des réguliers. Et je ne suis pas près d’arrêter.»

Lire l'article dans son intégralité

Lire un autre témoignage

Source : Libération, par Charlotte Rotman