Maman a deux amoureux

Inscription

Discrétion & Anonymat garantis !

Je m'inscris


Faites des rencontres extra-conjugales en toute discrétion !
Inscrivez-vous gratuitement et rejoignez les milliers de membres connectés près de chez vous !

catégorie : Actualités

Maman a deux amoureux

Tendance : les polyamoureux seraient-ils l’avenir du couple ?

Julia est amoureuse de David depuis 6 ans, pourtant elle est aussi amoureuse de Jonathan, depuis 1 an ½. La jeune femme a parlé à cœur ouvert à ses deux amours, qui ont compris son besoin de garder les deux relations, l’une et l’autre lui apportant des choses différentes.

Jonathan, qui habite à l’autre bout de Paris, ne voit Julia que deux ou trois soirs par semaine mais apprécie ces moments de complicité qui ne le privent pas de sa liberté. Le concubin officiel de Julia, David, a eu plus de mal à accepter la situation, avant de se rendre compte qu’elle rayonnait depuis quelques mois et que ce nouvel équilibre lui apportait beaucoup de bonheur. Si Lola, leur petite fille, est encore trop petite pour le moment, ils ne lui cacheront pas que « maman a deux amoureux » lorsqu’elle sera en âge de comprendre.

Françoise Simpère*, écrivaine française, pense que « Les jeunes générations ont vu leurs parents se déchirer dans des divorces et sont donc plus réalistes sur l’amour. Non, la monogamie durant toute une vie n’est pas naturelle. Oui, on peut tomber plusieurs fois amoureux sans forcément plaquer son partenaire ». Chacun conserve son indépendance, et l’exclusivité sexuelle n’est pas exigée. Et la communication est essentielle, pour ne pas laisser s’installer la jalousie.

Les amours libres ne datent pas d’hier, Simone de Beauvoir et Jean Paul Sartre avaient déjà ouverts la voie. Et, Paul Bocuse (célèbre chef français) partage sa vie entre trois femmes quatre décennies, déjeunant chez l'une, prenant le thé chez l'autre, dînant avec la dernière. Ce style de vie serait-il surtout français ? Loin de là. Aux Etats-Unis, les polyamoureux ont même un magazine « Loving More », et une Poly Pride. Will Smith et Jada Pinkett vivent un mariage ouvert et ne s’en cachent pas, le style de vie est hype.

Quelles sont les limites ? Le polyamour ne donne pas le droit de faire souffrir l’autre et ne fonctionne que si les acteurs impliqués sont d’accord avec le principe. Julia, elle, pense que c’est « juste une façon d’aborder les questions de l’amour et du désir moins taboue que la façon habituelle ».

*Auteure du « Guide des amours plurielles », paru en 2009 chez Pocket et de « Aimer plusieurs hommes », paru en 2002 aux éditions Autres Mondes.